Saint-Valentin vs PSG-Barcelone : une soirée à négocier !

Publié: févr. 14 , 2017
Auteur: Thierry Bongat

 

 

 

Ce soir, dîner aux chandelles ou regarder le match aller de la Ligue des champions ? Cruel dilemme ! Et donc négociations en perspective.

Un billet bien léger que celui-ci, mais la paix des ménages ne vaut-elle pas que l’on s’y penche surtout en ce jour pour certains historique, où le PSG affronte Barcelone au Parc des princes tandis que la Saint-Valentin exige une toute autre attention. Échanges de regards langoureux ou dribbles conquérants, cornélien pour qui aime à la fois le foot et sa moitié.

Certes pour justifier de regarder le match, on pourra toujours rétorquer que même les dames apprécient le foot.  Les copains, la bière et les chips, plutôt que Cupidon, le champagne et les fruits de mer ? On pourra encore arguer que la Saint-Valentin, ce n’est que du marketing et que la fête des amoureux, c’est tous les ans alors que cette fête du ballon rond ne se produit que rarement… C’est la troisième fois ce soir. Nous vous laissons seul juge de ces arguments et de l’art et la manière de plaider votre cause.

Quelques solutions lues dans la presse du jour :

  • décaler votre Saint-Valentin (pourquoi pas, mais la soirée devra être plus qu’à la hauteur),
  • la transformer en week-end en amoureux (cela peut avoir son petit effet),
  • concilier les deux et suivre les résultats sur son iWatch ou pire sur son smartphone (le « corner » n’est pas loin !)…

Dans un couple, c’est bien connu, il faut savoir faire des concessions et chercher le compromis plutôt que ronger son frein et enchainer les frustrations. À chacun ses priorités ! D’autant que le match retour a lieu le 8 mars prochain : la Journée de la femme ! Comme le précise l’humoriste Michael Youn sur son compte Twitter : « L’UEFA veut vraiment qu’on s’embrouille avec nos meufs ! »

Décidément, la négociation s’invite dans la vie courante et demeure aussi une affaire de cœur. Ce soir, c’est donc  une question de libre « arbitre » et de fair play !

 

* * *

À découvrir aussi : 

Mariage : Avant de dire "oui" à vos prestataires, négociez !

Négocier avec ses enfants : manipuler à bon escient ?

À l'heure d'aller au lit, votre enfant est-il un as de la négociation ? Netflix répond !

 

________

Vous souhaitez vous former aux techniques de négociation ?

Découvrez nos stages Scotwork ! 


 


PARTAGEZ

blogAuthor

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
No bio is currently avaliable

Actualités:

Toucher : est-ce viser juste ?

Durant une négociation, certaines personnes ont des attitudes plus tactiles que d’autres… Le fait de vous toucher l’épaule ou le bras peut-il avoir influer vos décisions, vos choix, vos concessions ?

SCOTWORK REUNION



REUNION
+262 6 92 32 01 62
info.re@scotwork.com
Suivez-nous