Clés Scotwork : Comment conduire vos négociations plus rapidement.

Publié: févr. 25 , 2016
Auteur: Thierry Bongat

 

Comment conduire plus vite vos négociations à une issue favorable ? Et ce, sans dépassez les limitations de vitesse et en restant dans le droit chemin… Scotwork est votre meilleur co-pilote, notamment avec ces quelques conseils.


 

Aller plus vite et ainsi gagner en temps et en énergie, oui c’est possible… tout en contrôlant les dérapages éventuels.

En cette période de vacances scolaires, itinéraires d’un négociateur comblé !

Bonne route.

• Un bon conducteur (de négociation) est toujours vigilant !

Restez à l’affût de toutes les possibilités de conclure. Généralement, ces possibilités se devinent à travers les questions posées sur les détails de votre proposition. Autant de signaux et de panneaux indicateurs qui jalonnent votre route.

• Adaptez votre manière de conduire à la circulation des idées.

Favorisez les opportunités de questionnement sur des détails de votre proposition en laissant volontairement des ouvertures. Dès que vos interlocuteurs vont souhaiter vouloir clarifier ces détails, cela va vous ouvrir un passage pour conclure. En effet, votre réponse peut être réorientée en leur faveur.

• Programmez votre plan de route et les dates d’arrivée.

Communiquez aux personnes concernées un calendrier des réunions, établissez un retro planning et accordez-vous sur les dates limites des livrables.

• Les yeux dans les yeux plutôt que des appels de phare.

Dialoguez de visu, plutôt que par courriel ou téléphone.

• Reconnaîssez les points d’intersection et les bifurcations.

Sachez bien identifier les points d'accord et de désaccord.

• Contournez les obstacles imprévus.

Afin d'éviter de rester coincé derrière une « barrière », gardez les questions litigieuses pour vous et évitez-les chez votre interlocuteur.

• Régulez au mieux votre temps de parcours.

Hiérarchisez votre temps selon l’importance des questions.

• Gagnez en vitesse en précisant vos orientations.

Pour faire avancer le processus de négociation, formulez des propositions.

• Des escales et des temps d'arrêt peuvent être bénéfiques.

Ajournez afin de laisser du temps à la partie adverse pour lui permettre de modifier sa position.

• Jouer à l’as du volant, c’est faire du surplace.

Évitez de vous lancer dans une bataille d'arguments et de vouloir absolument convaincre.

• Les meilleurs choix d’itinéraire(s) ?

Demandez à la partie adverse de vous exposer ses propositions. Si celles-ci sont inacceptables, justifiez pourquoi et suggérez des alternatives.

• Mesurez le chemin parcouru, adaptez votre manière de conduire, envisagez une nouvelle destination.

Pour valider toutes les avancées, reformulez régulièrement. Réexaminez vos objectifs et votre stratégie. Et si nécessaire, adaptez-les.

 


PARTAGEZ

blogAuthor

À propos de l'auteur:

Thierry Bongat
No bio is currently avaliable

Actualités:

Toucher : est-ce viser juste ?

Durant une négociation, certaines personnes ont des attitudes plus tactiles que d’autres… Le fait de vous toucher l’épaule ou le bras peut-il avoir influer vos décisions, vos choix, vos concessions ?

SCOTWORK REUNION



REUNION
+262 6 92 32 01 62
info.re@scotwork.com
Suivez-nous